Avotre avis, que signifie ce label aux yeux de vos clients suisses?
A les entendre, il a plusieurs significations pour notre clientèle. C’est d’abord une indication de proximité. Cela signifie donc qu’il s’agit de production locale qui respecte les normes européennes, qui a une approche écologique et dont les retombées économiques restent dans notre pays. De plus, et ce n’est pas du tout négligeable, l’acheteur est ainsi certain d’avoir toujours un interlocuteur disponible, qui comprend ses besoins et qui peut se déplacer sans peine. Enfin, c’est une garantie de qualité et de flexibilité.

En quoi la flexibilité est-elle améliorée par la production locale?
En comparaison avec une usine asiatique, par exemple, le bilan écologique lié aux transports est très faible, nous n’avons pas non plus de chaînes de production gigantesques à rentabiliser. Par conséquent, nous pouvons produire de petites séries spéciales et nous adapter, en ce sens, davantage aux demandes et aux délais du client.

Avez-vous constaté une importance grandissante de la dénomination «fabriqué en Suisse» ces dernières années?
Oui. Cela fait plus de cinquante ans que nous sommes le leader suisse dans le domaine de l’éclairage de secours et de sécurité. Cela dit, l’utilisation du label sur nos produits est toute récente. Cela devenait essentiel pour nous, notamment avec l’augmentation de la concurrence étrangère sur notre marché. Il fallait que nous trouvions un argument imparable pour nous différencier de manière transparente et nous ne sommes pas du tout déçus des retombées.

Mais est-ce selon vous une bonne excuse pour vendre plus cher?
Non, je ne dirais pas cela comme ça. C’est, en fait, une simple explication du prix plus élevé qui permet ensuite au consommateur de prendre une décision éclairée. Dans les faits, nous choisissons de faire une marge plus petite que nos concurrents malgré un prix de vente plus grand. Il est donc naturel de pouvoir l’afficher fièrement et c’est précisément pour cela que ce label est, à notre avis, de plus en plus important.