Les industries les plus compétitives sont équipées de systèmes automatiques hautement sophistiqués.

De la production alimentaire à l’horlogerie en passant par la pharma, l’imprimerie, l’électronique, l’automobile et d’autres encore, la plupart des secteurs sont concernés.

Combinaison de plusieurs technologies

Outre la diminution des coûts de production, ces installations permettent d’améliorer et d’uniformiser la qualité des produits.

Intégrées dans un environnement pluri-technologique, elles offrent l’avantage d’un traitement global en tenant compte de l’intégralité des paramètres inhérents à la régulation, à la commande, au contrôle et à la sécurité.

Ainsi, grâce au process data acquisition, une machine connectée à une unité centrale de type PC industriel peut s’adapter à toute situation.

Soulignons que les logiciels les plus performants sont en mesure d’anticiper d’éventuelles défaillances.

Haut niveau de précision

La robotisation high-tech s’est naturellement imposée dans les domaines d’activité où la précision doit répondre à un cahier des charges contraignant, notamment à la norme ISO 9283 qui décrit la capacité du système à exécuter une tâche spécifique avec un niveau de précision déterminé.

Elle concerne notamment l’assemblage et la mesure. Dans des secteurs comme l’horlogerie, la précision robotique est de l’ordre du micron.

Révolution industrielle 4.0

En gestation depuis quelques années, une nouvelle ère industrielle est en train de voir le jour. Elle concernera des industries intelligentes où toutes les composantes seront interconnectées et pilotables depuis n’importe quel point du globe.

Ce sera l’avènement d’un mariage réussi entre systèmes automatisés et haute précision.